Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
Écrire une histoire tue.

Écrire une histoire tue.

Le massacre de Sabra et Chatila dans la littérature et l’art

Publication sur Sabra et Chatila : cliquer sur le lien ci-dessous pour soutenir.

Campagne de financement participatif

Publier un ouvrage sur la Palestine, y compris par le détour de l’art et de la littérature, est un véritable défi aujourd’hui. Après 5 ans d’une recherche présentée en juin 2019 devant un jury prestigieux et couronné par l’obtention de mon doctorat , j’ai la chance de pouvoir publier les résultats de mes travaux chez un éditeur sérieux basé à Paris. Je m’en réjouis vivement, non pas seulement pour la possibilité qui m’est donnée de transmettre un savoir, mais surtout pour ce que cette mise en partage peut susciter au plan de la recherche comme au plan de la réflexion politique.
Les conditions de publication associées à cette publication sont néanmoins peu favorables. Ainsi va la vie de la production du savoir… En clair, je dois assumer les frais relatifs aux droits d’auteur et de reproduction des 40 illustrations incluses dans l’ouvrage, en plus des frais liés à l’impression de 30 de ces illustrations (l’éditeur prenant à sa charge la production de 10 images).
Ces illustrations font partie intégrante de la démonstration. Sans elles, le projet éditorial n’a pas de sens.
Vous aurez compris le sens de cette campagne de crowdfunding : au moment de véritablement mettre ce savoir en partage, il s’agit de m’aider à fabriquer la partie illustrée de l’ouvrage. Et, au-delà, si des éditeurs étrangers sont intéressés, de m’aider à financer la traduction de ce travail (vers l’arabe, vers l’anglais).
La sortie de l’ouvrage est programmée en août-septembre 2022, soit 40 ans après le massacre.
Je suis convaincue de pouvoir compter sur votre générosité. Je vous en remercie grandement par avance !
Sandra Barrère

Sandra Barrère :
Docteure en littératures française, francophone et comparée, et membre associée de l’équipe Telem, université de Bordeaux-Montaigne. Sa thèse "Écrire une histoire tue. Le massacre de Sabra et Chatila dans la littérature et l’art", présentée en juin 2019, s’intéresse aux fonctions politiques de la poétique.

PLUS D'INFOS :

Sandra Barrère : un entretien avec Monika Borgmann et Lokman Slim à propos de “Massaker. Sabra et Chatila par ses bourreaux”
IREMMO

Massaker
Film

Lokman Slim : « Comme sous la paupière d’un néant qui sommeille »
DIACRITIK - 09/04/2021 - Catherine Coquio

Assassinat de Lokman Slim (1962-2021), hommage de la communauté scientifique
Inalco

Écrire une histoire tue : le massacre de Sabra et Chatila dans la littérature et l’art
theses.fr

Une chercheuse française obtient un doctorat pour une thèse sur le massacre de Sabra et Chatila dans la littérature et l’art

Sabra et Chatila 1982. Ce que l’art vient faire dans l’histoire
Orient XXI - 04/10/2019

Des Gens Qui Cherchent
"La Clé des Ondes", radio libre, Bordeaux. Émission 15/02/2021, 44mn

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
A paraître :<br />
Le texte du spectacle "La foutue bande."

A paraître :
Le texte du spectacle "La foutue bande."

Compagnie "Le 7 au soir".Photographies de Thierry Caron.1 livre, 2 cahiersaux éditions...

22 décembre 2021
Écrire une histoire tue.

Écrire une histoire tue.

Le massacre de Sabra et Chatila dans la littérature et l’artPublication sur Sabra et Chatila :...

21 décembre 2021